Accueil » Démarches MDPH » La Carte Mobilité-Inclusion

La Carte Mobilité-Inclusion

Qu’est-ce que c’est ?

La Carte Mobilité-Inclusion (CMI), familièrement appelée « Carte Handicapé » est une carte permettant la reconnaissance officielle du handicap par le grand public. Il existe trois mentions à la CMI : Priorité, Invalidité et Stationnement.

La CMI mention Priorité

Elle permet de passer en priorité dans les files d’attente (au supermarché ou à la pharmacie) et de bénéficier des places assises dans les transports en commun et salles d’attente. La personne qui vous accompagne bénéficie des mêmes droits que vous. La CMI mention Priorité peut être attribuée pour une durée de 1 à 20 ans, et plus rarement à vie, en fonction des dossiers. Pour en bénéficier, il faut avoir un handicap reconnu inférieur à 80% et que la station debout vous soit reconnue pénible.

Carte Mobilité-Inclusion mention Priorité
Carte Mobilité-Inclusion mention Priorité

La CMI mention Invalidité

Elle permet de bénéficier des mêmes avantages que la CMI mention Priorité, ainsi que de réductions plus importantes dans les transports. Elle vous octroie également des avantages fiscaux, sous la forme d’une demi-part supplémentaire lors du calcul de l’impôt sur le revenu. Cette CMI peut être attribuée pour une durée de 1 à 20 ans, ou à vie si votre situation n’est pas susceptible d’évoluer.

Deux mentions supplémentaires peuvent être adjointes sur votre carte : la mention besoin d’accompagnement ou la mention cécité. Votre carte peut aussi mentionner que vous vous déplacez en fauteuil roulant.

Pour en bénéficier, il faut que votre taux d’incapacité soit supérieur ou égal à 80 % (besoin d’une assistance dans les gestes essentiels de la vie courante), et si vous bénéficiez de la majoration pour tierce personne d’une pension d’invalidité (pension d’invalidité de 3e catégorie, octroyée par la Sécurité sociale).

A noter : il est presque impossible d’obtenir la CMI mention Invalidité suite à la fibromyalgie, car ce n’est pas une pathologie assez reconnue et que les symptômes sont trop fluctuants.

Carte Mobilité-Inclusion mention Invalidité
Carte Mobilité-Inclusion mention Invalidité

La CMI mention Stationnement

Elle permet de se garer sur les places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite, qui sont systématiquement placées à proximité des entrées des commerces et lieux publics, afin de limiter la distance à parcourir à pied. L’un de ses autres avantages principaux est qu’elle permet de se garer sur n’importe quelle place de stationnement public gratuitement ! Et ce, même si ces places sont soumises à un horodateur, et sans limite de durée.

La carte peut appartenir au conducteur ou au passager du véhicule, et dois systématiquement être apposée derrière le pare-brise côté passager, côté face tourné vers le haut. La police est susceptible de contrôler le QR code intégré à la carte à tout moment, afin de vérifier que la carte est bien valide.

Cette CMI peut être attribuée pour une durée de 1 à 20 ans, et plus rarement à vie, en fonction des dossiers. Pour bénéficier de la CMI mention Stationnement, il faut que votre autonomie de déplacement à pied soit égale ou inférieure à 200 mètres et/ou que vous ayez systématiquement recours à une aide technique pour vous déplacer (canne, béquille, fauteuil, prothèse…). La difficulté pour se déplacer doit être définitive ou d’une durée prévisible d’au moins un an.

Carte Mobilité-Inclusion mention Stationnement
Carte Mobilité-Inclusion mention Stationnement

Si vous vous déplacez dans un pays de l’Union Européenne avec votre CMI Stationnement, il est conseillé de télécharger et imprimer le document officiel suivant :

Designé par l’Union Européenne et traduit dans toutes les langues reconnues par l’U.E, ce document est fait pour être placé derrière le pare-brise, près de votre CMI, pour faire plus facilement valoir vos droits à l’étranger !

Vous pouvez également vérifier les conditions d’application de la CMI Stationnement dans chaque pays de l’Union Européenne en consultant le site internet dédié.

Informations générales

Les CMI sont reconnues dans toute l’Union Européenne. Ainsi, vous pourrez bénéficier de la plupart des avantages qu’elles procurent en France lors de vos voyages à l’étranger. Cependant, les pays n’ont pas tous les mêmes barèmes pour la reconnaissance du handicap, ce qui peut poser problème pour bénéficier de certains avantages à l’étranger. Par exemple, en Espagne, il peut vous être demandé de prouver un handicap supérieur à 60%, ce qui n’a pas de sens pour nous puisqu’en France, il n’existe que la catégorie pour un handicap compris entre 50% et 79%.

Comment l’obtenir ?

Vous pouvez effectuer une demande de CMI auprès de votre MDPH locale via le formulaire et le certificat médical dédiés. Vous pouvez retrouver ces documents et des conseils pour les remplir sur la page Démarches MDPH. Pensez à insister sur vos douleurs lors de vos déplacements et vos éventuelles difficultés pour vous rendre à des rendez-vous médicaux ou pour effectuer vos démarches administratives.

A noter : il est tout à fait possible d’obtenir la CMI stationnement même si vous ne possédez pas le permis de conduire vous-même. Il faut alors préciser que vous êtes systématiquement conduit(e) en voiture par un proche lors de vos déplacements.

Une fois la notification d’attribution émise par votre MDPH, vous recevrez sous deux semaines une lettre de la part de l’Imprimerie Nationale de France. Celle-ci vous demandera de télécharger une photo (format portrait officiel) de vous sur le site web officiel de l’Imprimerie afin que votre dossier soit instruit. Votre nouvelle CMI sera imprimée et expédiée sous 5 à 10 jours ouvrés.

Les avantages

Un quotidien simplifié

Le but de ces CMI est de faciliter le quotidien des personnes porteuses de handicap, que ce soit un handicap mental ou un handicap moteur lié à une amputation, un problème neurologique ou une maladie chronique comme la fibromyalgie. Le handicap est souvent difficile à faire reconnaitre, d’autant plus lorsqu’il est invisible (bien que cela représente plus de 80% des handicaps). Ces cartes sont ainsi là pour « prouver » vos difficultés quotidiennes et vous faire gagner du temps tout en évitant certaines douleurs supplémentaires.

Les réductions

Les CMI priorité et invalidité permettent de bénéficier de plus en plus d’avantages, dans le cadre du développement de l’accessibilité universelle des lieux et activités culturelles, en France et en Europe.

Attention : la CMI stationnement ne permet généralement pas de bénéficier des réductions suivantes, au contraire de ses deux consœurs. Par ailleurs, certains établissements affirmeront être ouverts aux personnes à mobilité réduite et proposer des tarifs préférentiels, mais veillez à bien lire les conditions de ventes ! En effet, dans certains cas, les établissements demandent obligatoirement une CMI mention Invalidité. C’est assez vicieux, sachant que ce genre de CMI est rarement octroyée, et que les personnes avec un tel handicap ne seront probablement pas en état de profiter des prestations proposées.

Les musées

La plupart des musées proposent désormais des réductions aux personnes à mobilité réduite. Beaucoup de musées offrent même la gratuité, sur présentation de votre carte mobilité-inclusion, bien entendu. Par ailleurs, les musées offrant des tarifs préférentiels aux PMR permettent habituellement à l’accompagnateur de bénéficier des mêmes réductions. Une bon moyen de profiter d’une sortie en couple, en famille ou entre amis à moindre coût !

Les parcs d’attraction

La plupart des parcs d’attraction proposent des billets à tarifs réduits pour les personnes en situation de handicap et pour leur(s) accompagnateur(s). Les parcs d’attractions ont cependant chacun édité leurs propres règles relatives aux justificatifs de handicap acceptés, et à l’utilisation que l’on peut en faire. Ainsi, il conviendra souvent d’effectuer quelques démarches avant votre visite afin de pouvoir bénéficier des avantages de votre CMI (priorité dans les files d’attentes, etc…). Voici quelques exemples de parcs d’attractions et des avantages que la CMI peut vous offrir :

Disneyland Paris

Vous (et votre accompagnateur !) pourrez bénéficier de -25% sur le prix de vos billets. Pour ceux qui visitent ce parc plus fréquemment, la réduction de -25% est également valable sur les passes annuels, ce qui fait une belle réduction finale ! Cependant, vous devrez obligatoirement acheter votre billet au comptoir du parc, le jour de votre visite (pour éviter toute fraude) en présentant l’original d’un des justificatifs suivants Carte Mobilité Inclusion (mention Priorité, Invalidité ou Stationnement), une notification d’attribution d’une CMI par la MDPH ou un certificat médical (signé et tamponné par un médecin) datant de moins de 3 mois et attestant d’une Affection de Longue Durée (ALD), avec le numéro de l’ALD reconnue.

Lors de votre arrivé, vous devrez vous rendre à l’accueil du parc afin de répondre à un questionnaire sur votre handicap. Le personnel du parc vous remettra ensuite une carte de Priorité ou une carte d’Accès Facilité (documents internes à Disneyland) en fonction des cas.

La Carte de Priorité de Disneyland (réservée aux CMI) permet un accès prioritaire (mais non immédiat) aux attractions, spectacles et rencontres des personnages Disney pour la personne handicapée et 4 accompagnateurs maximum (ou 2 accompagnateurs maximum pour les spectacles et rencontres).

La Carte d’Accès Facilité de Disneyland (réservée aux ALD) permet un accès prioritaire (mais non immédiat) aux attractions pour la personne handicapée et 4 accompagnateurs maximum. Il est cependant possible que les bénéficiaires de cette carte doivent « prendre rendez-vous » auprès des attractions qu’ils souhaitent faire afin d’éviter de faire la queue, ce qui n’est a priori pas le cas pour les bénéficiaires de la Carte de Priorité.

Le Puy du Fou

Des billets à tarifs réduits sont proposés aux personnes à mobilité réduite exclusivement à l’entrée du parc, et sur présentation d’un justificatif. Vous pourrez bénéficier de réductions allant de 10 à 20€ par rapport au tarif adulte classique, en fonction du type de billet choisi. Un Pass Accessibilité (interne au Puy du Fou) vous sera remis sur simple demande à l’accueil du parc, afin d’être plus facilement identifié par les employés du parc. Les PMR sont prioritaires pour utiliser le petit train circulant à l’intérieur du parc. Un service de location de fauteuils roulants (9€ par jour) et de scooters électriques (25€ par jour) est également disponible. Attention toutefois, le Puy du Fou met en garde ses visiteurs que certaines parties du parc ne sont pas optimisées pour l’accessibilité en fauteuil roulant.

Europa-Parc

La personne en situation de handicap et son accompagnateur peuvent bénéficier de billets à 47€ (au lieu de 55€). Les personnes pouvant présenter une CMI mention Invalidité précisant l’utilisation d’un fauteuil roulant peuvent entrer gratuitement dans le parc. Les billets peuvent être achetés en ligne ou au comptoir. Votre CMI sera cependant demandé à l’accueil du parc. Une petite précision : il est possible de louer un fauteuil roulant à l’entrée du parc pour 3€.

Certains cinémas

Ce genre d’avantage est rare, mais quelques cinémas de quartier propose des réductions aux personnes détentrices d’une CMI priorité ou invalidité. En général, le tarif proposé est alors équivalent au tarif réduit proposé aux étudiants, bénéficiaires du RSA, etc…

A noter : n’espérez pas bénéficier de réductions dans les grandes chaines de cinéma UGC et Gaumont Pathé ! Malheureusement, les cinémas de ces chaines appliquent les mêmes tarifs partout en France et ils ne semblent pas décidés à favoriser les personnes handicapées…

Les transports en commun

Certaines villes proposent des réductions sur les abonnements à leurs transports en commun sur présentation d’une CMI. Bien entendu, celles-ci sont encore rares mais cela vaut tout de même la peine d’être mentionné !

L’offre de la SNCF est cependant très décevante (voire honteuse), puisqu’il faut obligatoirement posséder une CMI mention Invalidité pour pouvoir bénéficier d’une réduction de 50% sur le prix du billet de l’accompagnateur. Il semblerait d’ailleurs que les cartes d’invalidité comportent un code couleur spécifique (à base de barres bleues), qui correspondrait à un taux d’invalidité bien précis. Ainsi, en fonction du nombre de barres bleues, un taux de réduction serait appliqué sur les billets de la SNCF. On notera cependant que la SNCF semble ne se préoccuper aucunement des personnes handicapées et des conséquences du handicap sur leur vie, au bénéfice de profit pur et simple. Pour preuve, une personne avec un taux d’invalidité de 100% (exclusivement) devra quand même payer 25% du prix de son billet ! L’accompagnateur pourra lui voyager gratuitement (cela paraît être la moindre des choses étant donnée qu’une personne handicapée à 100% est incapable de faire quoi que ce soit seule).

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir un peu plus clair et que vous pourrez bientôt bénéficier vous-même des avantages de la CMI 😉

A bientôt pour un nouvel article,

La vie en fibromyalgie

Partager via :

La vie en fibromyalgie

La Carte Mobilité-Inclusion

Qu’est-ce que c’est ?

La Carte Mobilité-Inclusion (CMI), familièrement appelée « Carte Handicapé » est une carte permettant la reconnaissance officielle du handicap par le grand public. Il existe trois mentions à la CMI : Priorité, Invalidité et Stationnement.

La CMI mention Priorité

Elle permet de passer en priorité dans les files d’attente (au supermarché ou à la pharmacie) et de bénéficier des places assises dans les transports en commun et salles d’attente. La personne qui vous accompagne bénéficie des mêmes droits que vous. La CMI mention Priorité peut être attribuée pour une durée de 1 à 20 ans, et plus rarement à vie, en fonction des dossiers. Pour en bénéficier, il faut avoir un handicap reconnu inférieur à 80% et que la station debout vous soit reconnue pénible.

Carte Mobilité-Inclusion mention Priorité
Carte Mobilité-Inclusion mention Priorité

La CMI mention Invalidité

Elle permet de bénéficier des mêmes avantages que la CMI mention Priorité, ainsi que de réductions plus importantes dans les transports. Elle vous octroie également des avantages fiscaux, sous la forme d’une demi-part supplémentaire lors du calcul de l’impôt sur le revenu. Cette CMI peut être attribuée pour une durée de 1 à 20 ans, ou à vie si votre situation n’est pas susceptible d’évoluer.

Deux mentions supplémentaires peuvent être adjointes sur votre carte : la mention besoin d’accompagnement ou la mention cécité. Votre carte peut aussi mentionner que vous vous déplacez en fauteuil roulant.

Pour en bénéficier, il faut que votre taux d’incapacité soit supérieur ou égal à 80 % (besoin d’une assistance dans les gestes essentiels de la vie courante), et si vous bénéficiez de la majoration pour tierce personne d’une pension d’invalidité (pension d’invalidité de 3e catégorie, octroyée par la Sécurité sociale).

A noter : il est presque impossible d’obtenir la CMI mention Invalidité suite à la fibromyalgie, car ce n’est pas une pathologie assez reconnue et que les symptômes sont trop fluctuants.

Carte Mobilité-Inclusion mention Invalidité
Carte Mobilité-Inclusion mention Invalidité

La CMI mention Stationnement

Elle permet de se garer sur les places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite, qui sont systématiquement placées à proximité des entrées des commerces et lieux publics, afin de limiter la distance à parcourir à pied. L’un de ses autres avantages principaux est qu’elle permet de se garer sur n’importe quelle place de stationnement public gratuitement ! Et ce, même si ces places sont soumises à un horodateur, et sans limite de durée.

La carte peut appartenir au conducteur ou au passager du véhicule, et dois systématiquement être apposée derrière le pare-brise côté passager, côté face tourné vers le haut. La police est susceptible de contrôler le QR code intégré à la carte à tout moment, afin de vérifier que la carte est bien valide.

Cette CMI peut être attribuée pour une durée de 1 à 20 ans, et plus rarement à vie, en fonction des dossiers. Pour bénéficier de la CMI mention Stationnement, il faut que votre autonomie de déplacement à pied soit égale ou inférieure à 200 mètres et/ou que vous ayez systématiquement recours à une aide technique pour vous déplacer (canne, béquille, fauteuil, prothèse…). La difficulté pour se déplacer doit être définitive ou d’une durée prévisible d’au moins un an.

Carte Mobilité-Inclusion mention Stationnement
Carte Mobilité-Inclusion mention Stationnement

Si vous vous déplacez dans un pays de l’Union Européenne avec votre CMI Stationnement, il est conseillé de télécharger et imprimer le document officiel suivant :

Designé par l’Union Européenne et traduit dans toutes les langues reconnues par l’U.E, ce document est fait pour être placé derrière le pare-brise, près de votre CMI, pour faire plus facilement valoir vos droits à l’étranger !

Vous pouvez également vérifier les conditions d’application de la CMI Stationnement dans chaque pays de l’Union Européenne en consultant le site internet dédié.

Informations générales

Les CMI sont reconnues dans toute l’Union Européenne. Ainsi, vous pourrez bénéficier de la plupart des avantages qu’elles procurent en France lors de vos voyages à l’étranger. Cependant, les pays n’ont pas tous les mêmes barèmes pour la reconnaissance du handicap, ce qui peut poser problème pour bénéficier de certains avantages à l’étranger. Par exemple, en Espagne, il peut vous être demandé de prouver un handicap supérieur à 60%, ce qui n’a pas de sens pour nous puisqu’en France, il n’existe que la catégorie pour un handicap compris entre 50% et 79%.

Comment l’obtenir ?

Vous pouvez effectuer une demande de CMI auprès de votre MDPH locale via le formulaire et le certificat médical dédiés. Vous pouvez retrouver ces documents et des conseils pour les remplir sur la page Démarches MDPH. Pensez à insister sur vos douleurs lors de vos déplacements et vos éventuelles difficultés pour vous rendre à des rendez-vous médicaux ou pour effectuer vos démarches administratives.

A noter : il est tout à fait possible d’obtenir la CMI stationnement même si vous ne possédez pas le permis de conduire vous-même. Il faut alors préciser que vous êtes systématiquement conduit(e) en voiture par un proche lors de vos déplacements.

Une fois la notification d’attribution émise par votre MDPH, vous recevrez sous deux semaines une lettre de la part de l’Imprimerie Nationale de France. Celle-ci vous demandera de télécharger une photo (format portrait officiel) de vous sur le site web officiel de l’Imprimerie afin que votre dossier soit instruit. Votre nouvelle CMI sera imprimée et expédiée sous 5 à 10 jours ouvrés.

Les avantages

Un quotidien simplifié

Le but de ces CMI est de faciliter le quotidien des personnes porteuses de handicap, que ce soit un handicap mental ou un handicap moteur lié à une amputation, un problème neurologique ou une maladie chronique comme la fibromyalgie. Le handicap est souvent difficile à faire reconnaitre, d’autant plus lorsqu’il est invisible (bien que cela représente plus de 80% des handicaps). Ces cartes sont ainsi là pour « prouver » vos difficultés quotidiennes et vous faire gagner du temps tout en évitant certaines douleurs supplémentaires.

Les réductions

Les CMI priorité et invalidité permettent de bénéficier de plus en plus d’avantages, dans le cadre du développement de l’accessibilité universelle des lieux et activités culturelles, en France et en Europe.

Attention : la CMI stationnement ne permet généralement pas de bénéficier des réductions suivantes, au contraire de ses deux consœurs. Par ailleurs, certains établissements affirmeront être ouverts aux personnes à mobilité réduite et proposer des tarifs préférentiels, mais veillez à bien lire les conditions de ventes ! En effet, dans certains cas, les établissements demandent obligatoirement une CMI mention Invalidité. C’est assez vicieux, sachant que ce genre de CMI est rarement octroyée, et que les personnes avec un tel handicap ne seront probablement pas en état de profiter des prestations proposées.

Les musées

La plupart des musées proposent désormais des réductions aux personnes à mobilité réduite. Beaucoup de musées offrent même la gratuité, sur présentation de votre carte mobilité-inclusion, bien entendu. Par ailleurs, les musées offrant des tarifs préférentiels aux PMR permettent habituellement à l’accompagnateur de bénéficier des mêmes réductions. Une bon moyen de profiter d’une sortie en couple, en famille ou entre amis à moindre coût !

Les parcs d’attraction

La plupart des parcs d’attraction proposent des billets à tarifs réduits pour les personnes en situation de handicap et pour leur(s) accompagnateur(s). Les parcs d’attractions ont cependant chacun édité leurs propres règles relatives aux justificatifs de handicap acceptés, et à l’utilisation que l’on peut en faire. Ainsi, il conviendra souvent d’effectuer quelques démarches avant votre visite afin de pouvoir bénéficier des avantages de votre CMI (priorité dans les files d’attentes, etc…). Voici quelques exemples de parcs d’attractions et des avantages que la CMI peut vous offrir :

Disneyland Paris

Vous (et votre accompagnateur !) pourrez bénéficier de -25% sur le prix de vos billets. Pour ceux qui visitent ce parc plus fréquemment, la réduction de -25% est également valable sur les passes annuels, ce qui fait une belle réduction finale ! Cependant, vous devrez obligatoirement acheter votre billet au comptoir du parc, le jour de votre visite (pour éviter toute fraude) en présentant l’original d’un des justificatifs suivants Carte Mobilité Inclusion (mention Priorité, Invalidité ou Stationnement), une notification d’attribution d’une CMI par la MDPH ou un certificat médical (signé et tamponné par un médecin) datant de moins de 3 mois et attestant d’une Affection de Longue Durée (ALD), avec le numéro de l’ALD reconnue.

Lors de votre arrivé, vous devrez vous rendre à l’accueil du parc afin de répondre à un questionnaire sur votre handicap. Le personnel du parc vous remettra ensuite une carte de Priorité ou une carte d’Accès Facilité (documents internes à Disneyland) en fonction des cas.

La Carte de Priorité de Disneyland (réservée aux CMI) permet un accès prioritaire (mais non immédiat) aux attractions, spectacles et rencontres des personnages Disney pour la personne handicapée et 4 accompagnateurs maximum (ou 2 accompagnateurs maximum pour les spectacles et rencontres).

La Carte d’Accès Facilité de Disneyland (réservée aux ALD) permet un accès prioritaire (mais non immédiat) aux attractions pour la personne handicapée et 4 accompagnateurs maximum. Il est cependant possible que les bénéficiaires de cette carte doivent « prendre rendez-vous » auprès des attractions qu’ils souhaitent faire afin d’éviter de faire la queue, ce qui n’est a priori pas le cas pour les bénéficiaires de la Carte de Priorité.

Le Puy du Fou

Des billets à tarifs réduits sont proposés aux personnes à mobilité réduite exclusivement à l’entrée du parc, et sur présentation d’un justificatif. Vous pourrez bénéficier de réductions allant de 10 à 20€ par rapport au tarif adulte classique, en fonction du type de billet choisi. Un Pass Accessibilité (interne au Puy du Fou) vous sera remis sur simple demande à l’accueil du parc, afin d’être plus facilement identifié par les employés du parc. Les PMR sont prioritaires pour utiliser le petit train circulant à l’intérieur du parc. Un service de location de fauteuils roulants (9€ par jour) et de scooters électriques (25€ par jour) est également disponible. Attention toutefois, le Puy du Fou met en garde ses visiteurs que certaines parties du parc ne sont pas optimisées pour l’accessibilité en fauteuil roulant.

Europa-Parc

La personne en situation de handicap et son accompagnateur peuvent bénéficier de billets à 47€ (au lieu de 55€). Les personnes pouvant présenter une CMI mention Invalidité précisant l’utilisation d’un fauteuil roulant peuvent entrer gratuitement dans le parc. Les billets peuvent être achetés en ligne ou au comptoir. Votre CMI sera cependant demandé à l’accueil du parc. Une petite précision : il est possible de louer un fauteuil roulant à l’entrée du parc pour 3€.

Certains cinémas

Ce genre d’avantage est rare, mais quelques cinémas de quartier propose des réductions aux personnes détentrices d’une CMI priorité ou invalidité. En général, le tarif proposé est alors équivalent au tarif réduit proposé aux étudiants, bénéficiaires du RSA, etc…

A noter : n’espérez pas bénéficier de réductions dans les grandes chaines de cinéma UGC et Gaumont Pathé ! Malheureusement, les cinémas de ces chaines appliquent les mêmes tarifs partout en France et ils ne semblent pas décidés à favoriser les personnes handicapées…

Les transports en commun

Certaines villes proposent des réductions sur les abonnements à leurs transports en commun sur présentation d’une CMI. Bien entendu, celles-ci sont encore rares mais cela vaut tout de même la peine d’être mentionné !

L’offre de la SNCF est cependant très décevante (voire honteuse), puisqu’il faut obligatoirement posséder une CMI mention Invalidité pour pouvoir bénéficier d’une réduction de 50% sur le prix du billet de l’accompagnateur. Il semblerait d’ailleurs que les cartes d’invalidité comportent un code couleur spécifique (à base de barres bleues), qui correspondrait à un taux d’invalidité bien précis. Ainsi, en fonction du nombre de barres bleues, un taux de réduction serait appliqué sur les billets de la SNCF. On notera cependant que la SNCF semble ne se préoccuper aucunement des personnes handicapées et des conséquences du handicap sur leur vie, au bénéfice de profit pur et simple. Pour preuve, une personne avec un taux d’invalidité de 100% (exclusivement) devra quand même payer 25% du prix de son billet ! L’accompagnateur pourra lui voyager gratuitement (cela paraît être la moindre des choses étant donnée qu’une personne handicapée à 100% est incapable de faire quoi que ce soit seule).

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir un peu plus clair et que vous pourrez bientôt bénéficier vous-même des avantages de la CMI 😉

A bientôt pour un nouvel article,

La vie en fibromyalgie

Partager via :

La vie en fibromyalgie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci et à bientôt sur La Vie En Fibromyalgie !